Metafor

ULiege - Aerospace & Mechanical Engineering

User Tools

Site Tools


commit:2015:01_22

Commit 2015-01-22

Lecture directe d'un fichier .fdb

Il est maintenant possible de lire directement un fichier .fdb (base de données formattée de BACON) au lieu d'un .dat dans l'import SAMCEF. Par exemple:

  import toolbox.samcef
  bi = toolbox.samcef.BaconImporter(domain, 'bidule.fdb' )
  bi.execute()

L'intérêt est simple: se passer de BACON (pour certains tests dans un premier temps). En effet, on imagine bien que BACON ne va pas faire de vieux os à l'ULg et qu'il est fort probable qu'on n'ait plus la possibilité d'utiliser ce fabuleux programme à moyen terme suite au rachat de SAMTECH par Siemens ou suite une simple indigestion des systemes d'exploitation modernes). Evidemment, traduire tous les vieux fichiers BACON de la batterie dans un autre format (gmsh? ou directement python?) prendrait un temps fou. Et donc une solution serait à terme de générer tous les fichiers .fdb et de les “commiter” là où ils sont nécessaires. La lecture d'un .fdb ne nécessitant pas SAMCEF, on n'aurait alors plus besoin de SAMCEF pour lancer la batterie de test.

Pourquoi faire ça maintenant (on a toujours la licence gratuitement)?. C'est vrai mais on a aussi parfois des problèmes d'acces au serveur pegase. Dans ce cas, on peut s'en sortir grace à une petite entourloupe qui nous permet de s'affranchir de pegase sauf pour un test: le bQs.tetraTetra qui résiste encore et toujours à l'envahisseur (russe).

Bref, j'ai modifié bQs.tetraTetra pour qu'il lise directement son .fdb que j'ai commité dans la foulée. La batterie devient donc intégralement lançable à partir de n'importe quel PC!

keygen

Le keygen genere un fichier metafor.lic au lieu de license.lic dans le cas d'une licence Metafor (je ne compte plus le nombre de fois où j'ai du le renommer à la main - cette période sombre est finie).

VTK debug leaks

Luc m'a fait remarqué que ma version des libs, qui est incluse cette année dans la version student de Metafor, a été compilée en mode “VTK debug leaks”. Autrement dit, quand on ferme brutalement Metafor en cours de calcul, une fenêtre apparait montrant des fuites de mémoire évidentes; ce qui pourrait perturber les étudiants.

La solution aurait pu être de recompiler mes libs en mode classique ou en maintenanir deux versions en parallèle. Comme vous le savez, ce n'est pas trop mon genre de modifier le code pour améliorer le confort des autres au détriment du mien. Je rappelle que l'idée de ce mode est de repérer les vrais leaks qui peuvent arriver après n'importe quel commit lié à l'interface graphique. Vu le temps que j'ai passé là-dessus, j'aimerais pouvoir repérer directement ces vrais leaks.

J'ai donc modifié le code pour que cette fenêtre n'apparaisse plus dans ce cas particulier. J'ai utilisé une bidouille de Kitware qui permet de contourner le système lorsqu'un code tourne sous CDash ou CTest.

Icones Linux

Certaines icones n'étaient pas visibles sous Linux. C'est réglé.

Options

La lecture d'un fichier d'options (vizwin.conf) erronné conduisait à une FATAL_ERROR de Metafor. Conséquence: si un nom d'option change à un moment, je me ramasse tous les étudiants grandes défos qui ont suivi le cours de plasticité l'année d'avant pour les aider à faire démarrer Metafor sur leur machine…

A partir d'aujourd'hui, la lecture d'une option qui n'existe pas provoque une erreur non fatale (la lecture est simplement interrompue et l'utilisateur peut continuer à travailler.

Romain BOMAN 2015/01/22 07:19

commit/2015/01_22.txt · Last modified: 2016/03/30 15:23 (external edit)